L'immobilier à Chalon-sur-Saône
26 Juin

Que pensent les locataires d’une maison à Chalon-sur-Saône du rôle des agents immobiliers ?

À l’heure de la publication du Rapport Nogal « Louer en confiance », qui vise à faire évoluer le modèle des agences immobilières, faciliter la mise en location de logements et simplifier les relations entre propriétaires et locataires, le portail SeLoger a interrogé plus de 1 200 locataires privés et plus 1 000 propriétaires pour retranscrire leur ressenti sur la location, sur le rôle des agents immobiliers et exprimer leurs freins et leurs attentes vis-à-vis de la profession. Cette étude apporte un éclairage nouveau et tord le cou aux idées reçues ! Vous êtes locataire d’une maison à Chalon-sur-Saône ? Alors que pensez-vous des agents immobiliers ?

L’agent immobilier : une place légitime et des qualités incontestées
« La prise de pouls des locataires et propriétaires montre que les agents immobiliers ont l’opportunité de renforcer à l’avenir leur rôle de tiers de confiance, et contribuer ainsi au développement du parc locatif privé et à un meilleur accès à celui-ci. Leur professionnalisme et leur réactivité sont valorisés par les locataires et les propriétaires. Toutefois, ces derniers expriment également de fortes attentes en matière de services plus en phase avec leurs préoccupations et sont disposés à les payer au prix juste», souligne Bertrand Gstalder, Président de SeLoger.

Des locataires inquiets du décalage entre leur capacité financière et les loyers
Les principales difficultés exprimées par les locataires sont :
– les loyers trop élevés par rapport à leur budget (59%)
– leur situation professionnelle : contrats de travail type CDD, intérim, libéral… (43%)
– les revenus insuffisants (42%)

Des services et des honoraires plus adaptés
Interrogés sur les potentiels freins à passer par une agence immobilière, les locataires d’une maison à Chalon-sur-Saône évoquent :
– le montant des honoraires d’agence (71%)
– le fait que l’agence ne serait pas capable de négocier le prix du loyer (30%)
– le fait que l’agence ne trouverait pas de biens correspondants aux critères (24%).
Même constat du côté des propriétaires qui ne remettent pas en cause le rôle de l’agence immobilière, mais déplorent :
– des honoraires d’agence trop élevés (54%)
– l’incapacité à protéger le bien d’éventuelles dégradations (30%).

O.D. / Bazikpress © Adobe Stock

Article précédent


Laissez un commentaire

Veuillez entrer votre nom et votre adresse e-mail. Votre adresse e-mail ne sera pas publiée