L'immobilier à Chalon-sur-Saône
30 Déc

En 2020, vous pourrez bénéficier d’un PTZ si vous achetez dans un programme neuf Chalon-sur-Saône !

Vous souhaitez acheter dans un programme neuf à Chalon-sur-Saône (en zone B2) et bénéficier d’un Prêt à taux zéro pour boucler le financement de cette acquisition ? Bonne nouvelle, après avoir été condamné par le gouvernement puis réhabilité par les députés et sénateurs, le PTZ pour l’achat ou la construction d’un logement neuf en zone détendue (B2 et C) est finalement prolongé en 2020. Cette décision a été entérinée début décembre par l’adoption définitive du Projet de Loi de Finances 2020.

Un dispositif sauvé in extremis !
Pour rappel, en 2018, le PTZ avait été reconduit pour 4 ans mais « recentré » ou revu à la baisse notamment dans le neuf, où les montants de prêts accordés avaient été abaissés à 20 % dans les zones B2 et C (contre 40 % en zones tendues). À partir de 2020, les zones détendues ne devaient plus être éligibles au PTZ. Dès fin 2018, l’impact du recentrage s’était fait ressentir : le nombre de PTZ avait baissé de près de 30 %.

Après le vote par les députés d’un amendement annulant la suppression du PTZ le 15 novembre, le Sénat a adopté le 6 décembre sans modification l’article 50 bis qui maintient le PTZ dans le neuf en zones B2 et C sur toute l’année 2020, alors que celui-ci devait être supprimé. Le vote définitif du projet de loi de finances 2020 ce jour entérine le maintien du dispositif.

« Nous sommes très satisfaits de cette décision de reconduire l’un des derniers dispositifs d’aide à l’accession à la propriété, qui en outre contribue à soutenir le secteur de la construction, déjà impacté par la revue à la baisse du dispositif en 2018. 53 % des PTZ accordés en 2019 l’ont été pour l’achat d’un logement neuf au sens large et les maisons représentent 53 % des biens qui ont été financés avec l’aide d’un PTZ », explique Jérôme Robin, directeur général de Vousfinancer.

A noter : le PTZ est l’un des derniers dispositifs d’aide à l’accession à la propriété, efficace même en période de taux bas, notamment grâce au différé de remboursement allant jusqu’à 15 ans qu’il accorde.

O.D. / Bazikpress © Adobe Stock

Article précédent
Article suivant


Laissez un commentaire

Veuillez entrer votre nom et votre adresse e-mail. Votre adresse e-mail ne sera pas publiée