L'immobilier à Chalon-sur-Saône
29 Fév

Pour acheter un appartement à Chalon-sur-Saône, la solution c’est le courtier !

Vous souhaitez acheter un appartement Chalon-sur-Saône ? Alors que plus d’un français sur 5 s’estime mal accompagné dans sa recherche de financement en crédit immobilier, la solution c’est de passer par un Intermédiaire en Opération de Banque et Service de Paiement (IOBSP), plus communément appelé courtier en crédit immobilier ! Il s’occupe de monter le dossier, d’optimiser le plan de financement, de négocier le taux, l’assurance et les services annexes auprès des banques, de conseiller et de vous accompagner jusqu’à la signature chez le notaire. Vous hésitez ? Votre banque vous fait les yeux doux ? Jugez plutôt !

Alors que certaines banques aimeraient se passer des courtiers, OpinionWay a interrogé les Français pour Vousfinancer sur leur relation avec ces intermédiaires en crédit immobilier. Globalement, 37 % des Français ont eu recours à un courtier pour leur crédit immobilier, un chiffre en hausse de 8 points depuis 2015 et qui monte même à 67 % chez les 18-34 ans !

Plus intéressant encore, parmi ceux qui ont acheté un bien immobilier ces 3 dernières années, quel que soit leur âge, 52 % des Français déclarent avoir eu recours à un courtier en crédit immobilier, un record ! Leurs motivations : essentiellement obtenir un taux plus avantageux (54 % des réponses), être accompagné dans toutes les démarches (31 %) et gagner du temps (25 %). Fort de ces résultats et dans un contexte de durcissement des conditions d’octroi de crédit, nul doute que les courtiers resteront, quoiqu’il arrive, des interlocuteurs de choix pour les futurs emprunteurs en 2020…

Vous souhaitez acheter un appartement Chalon-sur-Saône ? Sachez-le, 23% des Français ont eu des difficultés à obtenir leur crédit immobilier, notamment face à des démarches administratives mal gérées. En effet, en 2020, suite aux recommandations du HCSF il y a quelques semaines qui demandaient aux banques une prudence accrue dans l’octroi de prêt avec deux recommandations majeures : limiter le taux d’endettement à 33 % et la durée des crédits accordés à 25 ans, le crédit immobilier reste difficile à obtenir : même si les banques prêtent toujours, elles sont plus vigilantes sur la qualité des dossiers et se montrent plus rigides sur certains critères… d’où l’intérêt de passer par un professionnel.

O.D. / Bazikpress © Adobe Stock

Article précédent
Article suivant


Laissez un commentaire

Veuillez entrer votre nom et votre adresse e-mail. Votre adresse e-mail ne sera pas publiée