L'immobilier à Chalon-sur-Saône
31 Déc

Il y aura-t-il du bruit dans votre futur appartement de Chalon-sur-Saône ?

Vous êtes à la recherche d’un appartement à Chalon-sur-Saône, en Saône-et-Loire ? Vous vous savez sensible en matière de bruit ? Vous craignez de ne pas pouvoir profiter de votre logis comme un havre de paix, après votre journée de travail ? Vous ne savez pas si vos futures nuits seront calmes et apaisantes ou si vous vous ferez réveiller en sursaut par le téléviseur ou la sono du voisin du dessus ? Il est vrai, qu’en copropriété, le bruit est l’affaire de tous, ou presque…

Quel que soit le type de logement – même s’il est bien conçu et bien isolé – et a fortiori dans un immeuble, il y aura toujours un peu de bruit, surtout si celui-ci est situé en ville. L’idée de nuisance est subjective et correspond à la perception de chacun …. La bonne nouvelle c’est que vous pouvez évaluer l’isolation acoustique de l’appartement de Chalon-sur-Saône qui vous intéresse en le visitant !

Il faut cependant savoir où chercher et avoir quelques bons réflexes, par exemple :
• Pensez à regarder les joints et les coffrages des volets : si l’air passe, c’est que l’isolation n’est pas bonne.
• Demandez l’ouverture ou la fermeture des fenêtres pour comparer les deux situations.
• Demandez à éteindre la télévision ou la radio (allumées, elles sont susceptibles de masquer des bruits).
• Dans le doute, demandez de reprogrammer une visite, par exemple en semaine à l’heure de pointe, pour évaluer le bruit du trafic routier de la rue.

Triple vitrage ou double vitrage ?
Contrairement à ce que l’on pourrait penser, le triple vitrage n’a pas d’incidence sur l’isolation acoustique. Ce type de vitrage répond uniquement à un besoin de confort thermique et trouve surtout son utilité dans les régions très froides, car il est efficace contre les basses températures.

En dessous comme au-dessus
Le bruit ne fait pas que descendre et ne passe pas que par les planchers : il peut pénétrer par les cloisons, les murs mitoyens, les coffres de volets roulants, d’anciens conduits de cheminée ou encore les tuyaux d’évacuation de la chaudière. Les sons se diffusent donc d’un logement à un autre au même étage et peuvent aussi monter, en particulier certains bruits comme les sons à basse fréquence.

C.V. / MySweetProd © Adobe Stock

Article précédent
Article suivant


Laissez un commentaire

Veuillez entrer votre nom et votre adresse e-mail. Votre adresse e-mail ne sera pas publiée